Les progrès du fédéralisme réel

Théo Hachez

L’évolution institutionnelle qui se prépare n’est pas une révolution. Elle s’inscrit dans le processus de fédéralisation et de différenciation de l’État unitaire entamé dès les années 1969 et qui s’était notamment déjà concrétisé par les réformes de la Constitution de 1970, 1980 et 1988. Juin 2001 figurera donc dans ce chapelet de dates comme celle d’un nouveau glissement de moyens et de compétences vers les entités fédérées.