Les neurosciences cognitives en deux mots

Xavier SeronMarc Crommelinck

Depuis le début du XIXe siècle, les concepts fondamentaux et les principales méthodologies des neurosciences ont largement évolué. Grâce au développement de nouvelles méthodes d’imagerie cérébrale, les découvertes se sont multipliées. Une thématique concrète de recherche, la reconnaissance des visages, montre le genre de questions qui se posent et les programmes de recherche mis en œuvre pour y répondre. Les neurosciences cognitives sont aujourd’hui traversées par deux axes de recherche spécifiques, mais néanmoins complémentaires : l’approche descendante qui s’appuie sur une théorie du comportement pour progresser dans l’étude des mécanismes cérébraux sous-jacents et l’approche ascendante qui part de questions dérivées de l’observation du fonctionnement cérébral lui-même. Les perspectives d’avenir concernent les techniques d’action sur le système nerveux, notamment l’essor de la pharmacologie cérébrale, des avancées dans le domaine de la neuro-robotique et l’identification de maladies héréditaires, mais devraient faire l’objet de débats éthiques.