Les guerres de Tchétchénie et le Caucase du Nord

Aude Merlin

La première guerre (1994-1996), nationale, a été soutenue par les pays voisins, qui y avaient vu la possibilité, pour eux-mêmes, d’une libération. La seconde, par contre, a créé une zone de non-droit et de chaos, provoquant la crainte d’une déstabilisation régionale. L’intransigeance du pouvoir fédéral, qui est également intervenu directement dans l’élection des présidents des républiques voisines favorables à Moscou, a isolé la Tchétchénie. L’issue du conflit semble s’éloigner, et le recours au terrorisme pourrait être vu comme le seul moyen d’y mettre fin.