Le tout est plus que la somme des parties

Olivier Derruine

L’Inde nourrit des fantasmes dans le chef des vieilles nations industrialisées. Au même titre que la Chine est souvent présentée comme l’atelier du monde, l’Inde serait le prestataire de services du monde. Consacrant cette caricature, le sommet de Davos qui rassemble les élites économiques et politiques, avait mis ces pays à l’honneur lors de la session de 2004. Mais, il se pourrait bien que ces deux puissances soient des géants aux pieds d’argile que la fracture sociale croissante menace de réduire en pièces.