Le temps judiciaire comme objet stratégique de « modernisation de la Justice »

Frédéric SchoenaersDavid DelvauxBenoît BastardChristian Mouhanna

Le temps judiciaire est désormais devenu un enjeu à maitriser. La demande sociale et les impératifs de gestion imposent une réduction du temps nécessaire pour apporter une réponse à la criminalité. Face à ces objectifs, les différents acteurs du système judiciaire, juges, greffiers, mais aussi avocats, auteurs et victimes ont dû s’adapter. L’observation des stratégies individuelles de chacun de ces acteurs permet de mieux comprendre les modes de fonctionnement concrets qu’induisent ces transformations temporelles, ainsi que leurs conséquences sur la façon dont est rendue la justice. Les modifications de procédure ne sont pas neutres : elles ont leur incidence sur le travail des différents intervenants.