Le quai de Ouistreham, de Florence Aubenas

Francq Bernard

Qui connait Florence Aubenas ? Grand reporter à Libération, elle avait couvert le procès d’Outreau - un ensemble de familles accusées à tort d’avoir développé des réseaux pédophiles dans le Nord de la France - et sortait d’une aventure peu commune puisqu’elle avait été otage en Irak cinq mois durant. Une sorte de curiosité, d’étonnement, de manque est à l’origine de sa volonté à mener une enquête sur les situations de travail précaire : « La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu’en dire ; ni comment en prendre la mesure. [...] Je suis journaliste : j’ai eu l’impression de me retrouver face à une réalité dont je ne pouvais pas rendre compte parce que je n’arrivais plus à la saisir. Les mots mêmes m’échappaient » (p. 9). [...]