Le gouvernement et les pensions

Paul Palsterman

La réforme des pensions est dans l’air du temps. Il était prévisible que les quatre principaux sujets retenus dans la déclaration gouvernementale de la coalition « papillon » (l’âge de la retraite, les périodes assimilées, les relations entre pensions légales et pensions complémentaires, la réforme des pensions de survie), feraient partie du menu, même si peu d’acteurs s’étaient engagés sur des pistes concrètes. On ne peut pas dire que les réformes annoncées ou réalisées soient marquées par une grande cohérence. Mais il faut reconnaitre aussi que les réactions aux décisions finalisées jusqu’ici, et la concertation qui a suivi, ont porté essentiellement sur des intérêts catégoriels et des mesures transitoires. Est-il impossible de trouver en Belgique la dynamique qui a permis, ailleurs, de concevoir un système plus avantageux et plus cohérent ?