Le féminisme chrétien : phénomène inéluctable

Marie-Thérèse van Lunen-Chenu
féminisme.

Quête d’éducation, demande d’intégration sociale, lutte pour des droits civiques, affirmation d’une dignité, le féminisme chrétien a d’abord été — et demeure — un féminisme tout court. Il n’est pas au premier chef un phénomène d’ordre religieux ou ecclésial, mais fait partie, avec sa note particulière que nous essaierons de déceler, d’un phénomène global d’évolution humaine.