Le cavalier seul de la Flandre

Nico Wouters

Une commémoration d’une telle importance que celle de la Première Guerre mondiale ne concerne pas tant le passé que le présent, au sens où elle renforce les valeurs de la société actuelle. Toute commémoration d’envergure a par définition un caractère politique, et critiquer un évènement commémoratif au vu de son instrumentalisation politique est comme se plaindre du soleil à cause de sa chaleur. Cela ne veut pas dire pour autant qu’entre la commémoration et le passé commémoré, il n’y ait pas une relation de responsabilité. C’est ce dernier aspect que le gouvernement flamand a quelque peu sous-estimé quand il a conçu son programme des commémorations de la Première Guerre mondiale.