Laïcité : quelques dangers de la pensée binaire

Cécile Laborde

Tout comme l’islam ne se réduit pas à l’islamisme politique, la laïcité n’est pas synonyme d’athéisme ni de sécularisation sociale. On ose espérer que les Tunisiens sauront trouver leur propre réponse à la question qui taraude tout État démocratique : quel est le rapport, sur le plan politique, entre la loi des hommes et la loi de Dieu ?