La zone neutre ou comment craindre le pluralisme politique en son nom même

John Pitseys

Hors la fête nationale, ni drapeau ni défilé dans le parc de Bruxelles ! La loi du 2 mars 1954, tendant à prévenir et réprimer les atteintes au libre exercice des pouvoirs souverains établis par la Constitution, n’interdit pas seulement de troubler les travaux parlementaires et de pénétrer sans motif légitime dans les locaux du Parlement. Elle interdit aussi les rassemblements en plein air et les démonstrations individuelles dans un périmètre bien déterminé, dénommé « zone neutre ».