La vie possible de Christian Boltanski, de Christian Bolstanki et Catherine Greunier

Jean-Pierre Delchambre

Paru en novembre 2007, La vie possible de Christian Boltanski est un livre d’entretiens dans lequel le plasticien et artiste contemporain raconte avec une grande franchise son parcours, sa vie et son œuvre. Christian Boltanski est un des artistes français les plus connus et les plus réputés sur la scène internationale. Depuis la fin des années soixante, il a multiplié les œuvres, les installations et les expositions. À titre indicatif, on peut mentionner : La chambre ovale (1967), La vie impossible de Christian Boltanski (1968), Recherche et présentation de tout ce qui reste de mon enfance (1969), Essai de reconstitution (Trois tiroirs) (1970-1971), L’album de photographies de la famille D. (1971), 646 boîtes à biscuits (1989), Les Suisses morts (1990), Théâtre d’ombres (2004)... Ce qui frappe d’emblée, à travers cette énumération de titres, c’est la dimension de recherche mémorielle, ou la reconstitution d’épisodes ou de destins évanouis à partir de traces ou de reliques à la fois ordinaires et précaires. Il s’agit là d’une constante de la production artistique de Christian Boltanski. Cet aspect - appelons-le la mémoire du quelconque, ou la préservation et l’archivage de vies singulières - ne saurait être isolé du contexte dans lequel le futur artiste est né et a passé son enfance.