La vie dure des experts

Francq Bernard
journalisme, média, sciences sociales.

Samedi matin, 10 heures. Temps incertain. Je me prépare à aller faire des courses. Coup de téléphone. C’est un journaliste d’une des deux grandes chaines de la radio francophone. Il a besoin de moi. Je m’étonne que mon université ait gardé dans son carnet d’adresses mon profil pour répondre à des questions dites d’actualité. C’est que je suis « pensionné » depuis trois ans. Il a besoin d’un sociologue.