La transparence du débat public en questions

Caroline Van Wynsberghe

Une tentative de définition à partir de la physique mettra en évidence le caractère le plus souvent artificiel de la transparence en politique. Des procédures (légales) ont été prévues pour que les décisions politiques qui échapperaient au principe de publicité des débats, comme c’est le cas au Parlement, soient cependant rendues publiques à différents moments. Une série de règles ont également été mises en place afin de rendre le mandataire public redevable de comptes vis-à-vis des citoyens et de l’État, sous prétexte de bonne gouvernance. Ce principe serait également à même de justifier l’exposition de l’usage que le citoyen peut avoir des deniers publics s’il est bénéficiaire d’allocations. Enfin, la transparence sera également évoquée à propos du mandat qui lie l’électeur et son député dans le cadre de la démocratie représentative.