La réorganisation du secondaire, un chantier inachevé

Jean-Claue Raillon

La réforme du secondaire emprunte ses objectifs et ses catégories aux courants progressistes de la pédagogie. Ce n’est qu’une apparence. Sa fonction politique est d’accomplir une accommodation des pratiques pédagogiques à l’état de pénurie que subit l’école depuis plus d’une décennie.