La psychanalyse sauvera-t-elle notre âme ?

Claude Vandevyver

On peut dire que la psychanalyse fait partie de la culture générale de "l’honnête homme" d’aujourd’hui, qui a déjà entendu parler du complexe d’Œdipe, du stade oral ou de la sublimation. Et en même temps, c’est une discipline complexe, vaste, et qui a son propre jargon technique. Il y a donc une difficulté à parler de la psychanalyse à un public intéressé et cultivé mais non spécialiste en la matière. C’est pourtant une demande adressée régulièrement au psychanalyste, à savoir d’expliquer les fondements de la psychanalyse, les idées de base, les implications thérapeutiques et également d’évaluer sa pertinence et son rôle, voire sa crédibilité, dans le monde d’aujourd’hui. Vaste programme ! Et cependant, d’une certaine façon, la psychanalyse pose aujourd’hui les questions cruciales à notre société, notre société moderne occidentale, technique, scientifique et postchrétienne, dominée par l’économie de marché et qui semble naviguer à vue sans repères solides.