La numérisation de l’économie est-elle durable ?

José Halloy

La miniaturisation du transistor permet la puissance de calcul des processeurs. Cependant, elle risque d’atteindre d’ici vingt ans une limite physique fondamentale. Outre l’enjeu d’une efficacité énergétique et technique encore mal prise en compte, la croissance de la consommation électrique constitue une contrainte majeure sur le développement de l’électronique. S’y ajoutent les contraintes liées aux stocks limités des matières premières, dont l’extraction et le raffinage sont extrêmement couteux en énergie et ont un impact environnemental négatif. Il faut donc réinventer la manière de construire les systèmes électroniques afin de la rendre durables.