La mondialisation, cruelle fatalité

Michel Genet

La mondialisation met en danger la régulation sociale-démocrate, au risque d’un véritable apartheid social. À charge pour elle de promouvoir de manière démocratique un projet social, l’Union européenne peut intégrer la mondialisation et en faire une source de valeurs.