La longue marche des Arméniens

Pascal Fenaux

Il y a 86 ans, la Turquie était le théâtre du premier génocide du XXe. Sur ordre des autorités ottomanes, un million et demi d’Arméniens étaient emportés dans un cycle de massacres. Il n’a pas été facile de faire reconnaître ce génocide par la communauté internationale. Les intérêts stratégiques comme le contexte de ce génocide furent pour beaucoup dans ce déni prolongé.