La liberté néolibérale, un libéralisme sans liberté

Pietro Tosi

Le terme liberté est grandement polysémique. Or le néolibéralisme impose une définition très particulière de cette notion centrale de la philosophie politique. Plus encore, la gouvernementalité néolibérale repose sur un processus permanent de production/destruction de libertés permettant l’hégémonie des classes dominantes.