La liberté ! Mais pour qui et comment ?

Gérard Fourez
Enseignement-enfance.

Plus de liberté d’enseignement n’irait pas sans poser de problèmes. Il y a en effet le risque d’augmenter les inégalités et de contribuer au détricotage des services publics. La critique de la raison instrumentale pose aussi la question de l’engagement humain dans les technosciences. Tandis que l’accent mis sur la créativité risquerait de faire oublier l’importance des savoirs standardisés.