La guerre civile espagnole vue par la presse étrangère

Florentina Rodrigo Paredes

Après le succès du soulèvement militaire du 18 juillet 1936, la montée au pouvoir du caudillo est suivie avec intérêt par de nombreux pays dont les États Unis, la Grande-Bretagne et la Belgique. Comment ces pays démocratiques traitent-ils la situation en Espagne et quel regard portent-ils sur le général Franco ? Voient-ils dans l’avancée des troupes rebelles en Espagne une réelle menace de la victoire du fascisme en Europe ? Comment se situent-ils par rapport au pacte de non-intervention dans la guerre espagnole ? En observant la guerre civile espagnole à travers les Bulletins périodiques de presse étrangère, outre le traitement journalistique de ces évènements, c’est aussi le fonctionnement politico-diplomatique que l’on découvre. Des positions qui restent partagées entre impartialité, regard extérieur, méfiance et craintes autour d’un conflit d’envergure européenne, voire internationale.