La gestion durable de la forêt

Pascal BalleuxEric Dufranne

La Botte verte de l’Entre-Sambre-et-Meuse regroupe six communes : Beaumont, Chimay, Froidchapelle, Momignies, Sivry-Rance et Couvin. Les ressources forestières publiques et privées de cette région sont variées : la forêt occupe une place importante allant jusqu’à 50% de la superficie. Cette région rurale a conservé une valeur esthétique incontestable : on peut parler de terroir « vert ». L’aménagement de ces forêts majoritairement feuillues doit promouvoir des filières de proximité dans la transformation du bois et le tourisme vert. Outre sa fonction naturelle de production du bois, la sylviculture doit, par des mesures appropriées, maintenir, voire restaurer la biodiversité potentielle : celle-ci garantit une viabilité et une meilleure résilience de la forêt, notamment face aux changements climatiques en cours.