La domination du sexe mâle : phénomène biologique ou culturel ?

Odette Thibault
féminisme.

Le phénomène de domination est un phénomène très général. Il est, pour moi, le vice fondamental des relations humaines. C’est lui qui empêche l’établissement de rapports égalitaires à tous les niveaux (nations, classes, races, âges, sexes…). Mais il est évident qu’il prend en ce qui concerne les rapports homme-femme un caractère plus aigu. Nous ne prétendons pas en faire ici une étude exhaustive, mais indiquer seulement quelques pistes de réflexions.