La démocratie et le populisme dans l’arène politique

Albert Bastenier

Ce que l’on appelle la démocratie politique concerne les modalités du gouvernement de l’État, mais n’est pas dissociable de la démocratie sociale qui concerne ce qui est vécu comme les besoins matériels et spirituels de l’existence humaine. Nous ne disposons cependant pas d’une définition de l’essence naturelle et éternelle de la démocratie qui ne demanderait qu’à être mise en œuvre. Elle n’a d’existence qu’au travers d’un processus historique de démocratisation jamais achevé. Et c’est dans le cadre de cet inachèvement qu’il faut chercher à comprendre le rôle que le populisme joue dans l’arène politique des sociétés européennes contemporaines. Ce n’est donc pas en décrétant ce que le populisme est, mais plutôt en cherchant à comprendre ce qu’il fait que l’on parvient à dépasser son étiquetage simplificateur. C’est aussi à partir de là que les démocrates sincères ont à définir les tâches prioritaires de la construction de la démocratie à venir.