La Palestine, entre promesse et élection

Pascal Fenaux
Proche et Moyen-orient.

En assistant en masse aux funérailles de Yasser Arafat à Ramallah, les Palestiniens ont rendu hommage à celui qui sera parvenu après des décennies de lutte à faire mettre à l’agenda international la reconnaissance du droit à l’autodétermination de leur peuple. Mais la mort du « Vieux » laisse également entrevoir à quel point sa conduite du mouvement national palestinien a, paradoxalement, débouché sur l’atomisation complète de la société pour laquelle il était censé s’engager, une atomisation qui était souhaitée par son adversaire israélien. État des lieux de la cause palestinienne à la veille d’élections à la présidence de l’Autorité palestinienne, condition nécessaire mais pas suffisante d’une relance du travail pour la paix.