L’islamophobie, nouveau garant de l’ordre social ?

Azzedine Hajji

Ces dernières années, de nouvelles lois visant à lutter contre le terrorisme restreignent les libertés publiques. Au-delà de la sphère de l’anti-terrorisme, l’adoption de la loi visant à interdire la burqa renferme également une dimension extensive qui entérine l’obligation pour tous d’être identifiables partout et en permanence. Quelles sont les conséquences potentielles de la progression de l’islamophobie sur l’évolution future de certains droits collectifs et individuels ?