L’ineffable couleur du caméléon

Paola Stévenne

Avec Les Couleurs du caméléon, Andrés Pablo Lübbert revient sur l’itinéraire de son père, Jorge, torturé par la Dina dans le but d’en faire une nouvelle recrue. Jorge Lübbert a été pris dans l’engrenage d’une machine à produire des monstres. Le film nous invite cependant à un pari : si Jorge a pu s’enfuir, éviter de n’être qu’un monstre, c’est grâce à la force des liens humains et de la magnifique folie qui les habite.