L’impensé de la Belgique noire : points de vue situés sur l’oblitération de l’autre

Sarah Demart

L’étude des mécanismes d’invisibilisation de certains objets et rapports sous-tend la démarche d’une sociologie postcoloniale. Cet article s’inscrit dans cette optique. Il analyse tant les dynamiques d’oblitération des Congolais, et par extension des « Subsahariens », de l’histoire officielle et des rouages administratifs de l’État belge que leurs conséquences sur les mobilisations.