L’échange social et la régulation des déviances

Claude Macquet

L’augmentation des libertés individuelles que connaissent nos sociétés depuis les années 1960 va de pair avec une responsabilisation et un autocontrôle accrus de chacun. La citoyenneté civique est la modalité selon laquelle se déroulent aujourd’hui les échanges sociaux : elle est l’une des caractéristiques de la postmodernité. Sur fond de ces changements, la notion de comportements déviants évolue sensiblement, passant du contrôle au retour à la normalité pour aboutir à la gestion des risques.