L’Europe obsédée par ses frontières. Production politique des clandestinités

Denis Duez

La politique européenne en matière de gestion des frontières est inefficace, elle favorise l’exploitation des migrants par des réseaux de passeurs et met en danger leur vie. Pourtant, l’Union persiste dans cette impasse, notamment pour des raisons électorales. En posant la question de ses frontières extérieures et de leur contrôle, l’Europe pose également la question des frontières symboliques : qui peut être membre de la communauté politique, ce qui interroge la démocratie elle-même. Les récentes élections européennes n’incitent guère à l’optimiste…