L’Arménie et son génocide : la renaissance par la reconnaissance

Pascal Fenaux

L’Arménie c’est la mémoire entêtante d’un génocide commis en 1915 sur son propore sol par une Turquie ottomane qui vivait ses derniers mois. c’est aussi la mémoire brouillée d’un pays aussi tangible et aussi mythique que le fut le Yiddishlad, ce " pays juif" dont, quinze ans plus tard, les pointillés seraient rayés de la carte par la barbarie nazie.