Justice restauratrice et justice des mineurs

Philippe Gailly
prison.

En constante évolution, le concept de la justice restauratrice semble difficile à définir. Depuis son apparition au Canada en 1974, plusieurs auteurs ont fait progresser la réflexion au sujet de ce processus de « réparation », mais la pratique devance parfois les modèles théoriques. En Communauté française, l’asbl Arpège, en collaboration avec le tribunal de la jeunesse, organise, pour des mineurs d’âge (et leurs victimes), des médiations ou des concertations restauratrices en groupe. Ces pratiques innovantes sont à soutenir mais n’ont, malheureusement, pas suffisamment fait l’objet d’évaluations qualitatives.