Justice en souffrance

Manuel LambertChristelle MacqGeneviève Parfait

Une réforme de la justice était attendue de longue date pour en améliorer le fonctionnement et assurer aux justiciables un accès plus rapide, efficace et juste à ce pilier de la démocratie. Las ! La réforme proposée a mis le cap sur l’austérité, mettant à mal l’accès des plus précaires à l’aide juridique. Parallèlement, sous couvert de sécurité, des mesures législatives restreignent la liberté d’expression en la judiciarisant.