Jubiler - ou les tourments de la parole religieuse

Gérard Fourez

Bruno Latour est une des personnalités les plus marquantes du
monde de la sociologie et de la philosophie des sciences. Son
ouvrage, cosigné avec S. Woolgar, sur La vie en laboratoire1 a fait
accepter de regarder les « sciences telles qu’elles se font » et non
avec les yeux - passablement biaisés - de scientifiques racontant
leur pratique. Il a aussi contribué à « réconcilier ces deux expressions
 : “c’est vrai” et “c’est construit”, alors que le scientisme positiviste
prétend rencontrer la réalité sans aucune médiation ». Et
voici que Latour publie un ouvrage sur la parole religieuse. Cela
parait étrange... Pourtant, il y a un lien entre la sociologie des
sciences et la prise de parole de Latour sur ce thème complexe. Il
s’agit à la fois d’une parole très personnelle et d’une étude des
conditions d’énonciation d’une parole religieuse sensée.