Jean Ladrière dans la vie intellectuelle et sociale belge

Michel Molitor

À côté de son métier d’enseignant et de chercheur, que pouvait bien faire un jeune professeur de philosophie au début des années cinquante  ? Quelle est la « vie pratique » qu’il mène en dehors de l’enceinte universitaire  ? Se pourrait-il que celle-ci soit comme une mise en actes de certains traits de son enseignement  ?