Islamophobie, les acteurs associatifs

Corinne Torrekens

Le phénomène islamophobe est bien présent, voire en hausse en Belgique, mais un tissu associatif musulman est en train de se déployer. En effet, différents types de «  phobies  » irraisonnées à l’égard des musulmans et de l’islam (dont certains ne relèvent d’ailleurs peut-être pas de l’islamophobie), des mouvements (Justice and Democracy, Muslims Rights, Musulmans progressistes, etc.) se mobilisent, tentent d’alerter l’opinion publique et, de ce fait, font renaitre des figures militantes musulmanes que le dernier flop de l’institutionnalisation de l’organe chef de culte en 2005 avait laissées exsangues. Qu’est-ce qu’implique cette nouvelle visibilité dans l’espace public médiatique ?