Histoire du politique au Congo Kinshasa. Les concepts à l’épreuve, de Gauthier de Villers

Paul Géradin

Voici un ouvrage qui sort du commun à plus d’un titre. Premièrement, en raison de son objet : une histoire du Congo postcolonial focalisée sur la conquête et l’exercice du pouvoir politique. Loin de parcourir à nouveau des sentiers battus, il constitue un complément essentiel aux contributions sur l’histoire générale du Congo. Deuxièmement, il se présente pour ainsi dire comme le testament intellectuel d’un sociologue «  africaniste  » peu médiatisé, mais très rigoureux dans ses approches. Troisièmement, il s’agit à la fois d’un livre d’histoire évènementielle et d’une tentative d’explication sociologique qui reposent sur l’examen d’une vaste «  littérature  », francophone et anglophone. Quatrièmement, comme l’ensemble ne se laisse pas lire en diagonale, son écho risque d’être réduit alors qu’il constitue un outil très utile pour la recherche et la réflexion «  africanistes  ».