Haïti : deux ans après le séisme. Écueils et contradictions de l’aide internationale

Frédéric Thomas

Le 12 janvier 2010, peu avant 17 heures, un tremblement de terre de magnitude 7 frappait Haïti, tuant plus de 200.000 personnes et laissant 1,5 million de Haïtiens sans abri. Très vite, parallèlement à l’emballement médiatique, la solidarité internationale s’était massivement mobilisée et les dons affluèrent. Le deuxième anniversaire du séisme a été l’occasion de revenir sur la catastrophe, mais aussi d’évaluer la reconstruction en cours. À partir du « cas » haïtien, il est possible de mettre en évidence une série d’écueils et de contradictions de l’aide internationale.