Gouvernance énergétique et nationalisme pétrolier dans les pays andins

Guillaume Fontaine

Le point commun entre le Venezuala, l’Équateur et la Bolivie est leur volonté de reprendre en main le contrôle de leur industrie afin de répondre aux demandes sociales. Pour autant, les politiques nationalistes mises en œuvre à l’heure actuelle ne conduiront pas ces pays à mener une politique nationaliste à outrance qui serait suicidaire, mais les amèneront sans doute à modérer leurs discours anticapitalistes.