Forum social mondial : utile, à quelles conditions ?

André Linard

Quatre-mille-sept-cent-deux délégués et seize-mille participants aux débats ont tenu fin janvier, au Brésil, le premier Forum social mondial. Appelée à se reproduire, avec l’intention de formuler une ou des alternatives à la globalisation, cette démarche peut avoir des effets positifs, mais rien n’est encore gagné.