Le prix de la sécurité

Manuel LambertArne VandenbogaerdeMathieu Beys

Que se soit à travers une règlementation de plus en plus intrusive en matière de vie privée comme la directive « Data retention » ou par le biais d’une criminalisation, parfois injustifiée et violente, des mouvements sociaux, le tout sécuritaire s’installe lourdement dans le quotidien. En cause, notamment, la lutte contre un terrorisme dont la définition floue ouvre les portes à des dérives liberticides.