Et maintenant, c’est de l’amour qu’on importe...

Françoise Gendebien
immigration, féminisme.