Droits différenciés et féminisme : pour un libéralisme raisonnable

Stéphane Leyens

Souvent l’interdiction du hijab et du niqab n’est pas tant motivée par une volonté d’émancipation des femmes que par une crainte de l’islam. Mais un libéralisme radical est impraticable et soulève beaucoup de difficultés. Il convient donc de distinguer « droit de groupe », un droit différencié en faveur des membres d’une communauté, et droit individuel. Interdits et restrictions sont inévitables et nécessaires à la cohésion sociale, mais doivent être chaque fois évalués à l’aune des libertés fondamentales, dont l’émancipation.