Devenir "sujets" pour construire de nouveaux mouvements sociaux

Marie-Claire FlorinAndré Gailly

Le défi pour l’avenir sera de réinventer des liens entre une économie mondialisée et des identités socioculturelles régionales. Au lieu de s’en remettre à l’État, il faut renforcer l’intervention des nouveaux acteurs sociaux dans la vie politique. Le mouvement ouvrier est né de l’organisation informelle du "monde du travail" ; aujourd’hui les nombreuses initiatives locales, en se structurant, en entrant dans des réseaux, pourront faire aboutir des revendications plus globales.