Démarrage laborieux pour la Banque du Sud

François Reman
Amérique latine.

À la fin des années nonante et surtout à partir des années deux-mille, l’Amérique latine a connu ce que l’on a appelé un virage à gauche. De nombreux pays ont en effet élu des hommes politiques qui, de manière parfois différente, ont enclenché des processus de transformation sociale au sein de sociétés minées par plusieurs années de politiques économiques ultra-orthodoxes qui s’inscrivaient dans l’esprit du fameux consensus de Washington. Ces nouveaux chefs d’État de gauche ont tous tenté - avec des succès parfois mitigés - de réaffirmer le rôle de l’État comme acteur de premier plan dans la mise en place de politiques sociales.