Degrelle : la RTBF acteur de la "déshistoire"

Lechat Benoît

Il en va peut-être du journalisme comme de l’archéologie. Quand les fouilles comme les recherches sont bâclées, ceux qui reprennent ensuite le chantier ont plus de difficultés que si leurs prédécesseurs n’avaient touché à rien.