DH. Le coup de la page blanche

Simon Tourol

Ce jeudi 6 janvier 2011, les pages 2 et 3 de La DH étalaient leur spectaculaire blancheur sous la rubrique « Crise politique – Enquête ». Trois lignes, quand même, signalaient au lecteur médusé que « Ceci était la place réservée par la rédaction au suivi de la crise politique qui dure depuis 207 jours ».