Clés pour comprendre la sexualité contemporaine

Jacques Marquet

On est passé d’une sexualité statutaire à une sexualité consentie, ce qui, contrairement aux idées reçues, n’a pas levé tous les interdits, mais a déplacé les frontières du licite et de l’illicite. Ce consentement, critère ultime de relations légitimes, traduit une transformation radicale du rapport entre les hommes et les femmes qui s’incarne dans une parole libérée à la différence des pratiques où le mono-partenariat reste l’idéal. Les individus ont également pu se libérer des rôles stéréotypés, même si cela produit de l’anxiété en raison de l’obligation d’être performant.