Chroniques sibériennes d’automne

Aude Merlin

Dans le cadre d’un accord interuniversitaire, voyage en Sibérie occidentale, dans la ville de Tomsk. Rêverie éveillée au hasard des déambulations et des rencontres, où viennent résonner d’autres expériences de Russie. Une Russie impressionniste où l’histoire passée vient largement irriguer le temps présent, dans une ville qui fut « ville fermée » à l’époque soviétique.